Ceintures et grades

Tableau récapitulatif des grades

Ceinture Grade Signification
ceinture blanche 9e kyu Couleur de l'innocence. Une ardoise blanche sur laquelle le sensei (le maître) est sur le point d'écrire.
ceinture jaune 8e kyu Couleur du soleil. La naissance d'un nouveau jour ou d'un commencement.
ceinture orange 7e kyu Couleur du réveil. La découverte des habilités de base et de la discipline mentale.
ceinture verte 6e kyu Couleur de la croissance dans laquelle les habilités du débutant sont sur le point de fleurir.
ceinture bleue 5e et 4e kyu Couleur du ciel dans lequel les horizons de l'élève s'étendent.
ceinture marron 3e, 2e et 1er kyu Couleur de la terre dans laquelle l'élève a enraciné sa fondation.
ceinture noire 1e à 8e Dan L'opposé du blanc et une fusion de tous les niveaux du développement mental, physique et émotionnel.

Remarque

Certains clubs ont instaurés des ceintures intermédiaires. Ainsi, il est possible de rencontrer un élève avec une ceinture noire-rouge ou "noire du club".

Cependant, ces ceintures noires fantaisistes n'ont aucune valeure officielle. Seule la ceinture noire passée devant la commission des grades de la fédération permet d'accéder au grade de 1re DAN. Chaque DAN suivante nécessite à nouveau un examen auprès de la commission. Ces passages de ceintures se font deux fois par an à la F.F.K.

Explication

diplome

Les grades sont à la fois des récompenses pour le travail accompli et des encouragements à poursuivre. Du moins apparaissent-ils ainsi au débutant ( en règle générale, on appelle débutant tout pratiquant en-dessous de la ceinture noire, ce qui, il est bon de le rappeler, devrait très souvent inciter à plus de modestie). Ce sont surtout des reconnaissances officielles d'un certain niveau technique et mental atteint par le pratiquant, dont un karatéka sincère devrait se soucier fort peu. En vérité, il faut une force d'âme peu commune pour ne pas désirer un grade et ne pas convoiter un signe extérieur qui, au fond, n'est là que pour susciter l'admiration et l'envie des autres ; car qu'est-ce d'autre qu'une forme d'attachement aux apparences, alors que l'union corps-esprit suppose précisément le non-attachement ? Le grade est certes la reconnaissance d'un niveau technique atteint après une pratique assidue. Les grades élevés, pourtant, sont encore des jalons dans la progression vers la maîtrise spirituelle. Jusqu'au 1er dan, le karatéka construit les bases de sa technique. Jusqu'au 2ème dan, il complète celle-ci. Un 3ème dan doit connaître toutes les techniques de base. Jusqu'au 4ème dan, le karatéka affine sa technique, perfectionne son style.

Au départ, le karatéka est ceinture blanche. Ensuite, il passe différents degrés qui lui permettent d'accéder à d'autres niveaux caractérisés par différentes couleurs de ceinture (kyu). Lorsqu'un élève gravit un degré et prétend passer un grade supérieur, il est vérifié sur trois plans : Shin-Ghi-Taï :

A chaque fois qu'un professeur participe à un passage de grade, il veille à la cohérence de ces trois critères.

Documents

Le programme et conditions des épreuves Shiken Wado, les résultats des examens Kyu Wado et le formulaire de candidature au grade Dan Wado sont disponibles sur http://www.wadoffk.be/site/procedure-des-examens-dan-et-programme/.

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Google+
  • Twitter